ArticleBamBurkina FasoEauSécurité alimentaire

Fin du projet PASP

La fin du projet PASP dans la province du Bam s‘approche. Les 5 sites maraîchers biologiques sont pour la première année exploités. Grâce à la construction des ouvrages permettant de retenir l’eau, les populations ont développé des cultures sur des terres non exploitées en période sèche. 💧
Le haricot, le chou, les tomates sont ainsi cultivés et permettent de diminuer la vulnérabilité des populations rurales. 🍅

Merci à nos partenaires financiers @sossahelluxembourg @les jeunes agriculteurs @maee!
Merci à nos partenaires d’exécution @sossahelburkina @bioprotect @arfa @mairie de kongoussi @promata!